amazon, publicité, advertising, ads, impot, tax

Comme Amazon, Denis éditions propose des frais de port à 0,01 euros... pas vraiment pour les mêmes raisons que le margoulin ricain... en effet, l'acheteur qui ne peut venir chez moi, dans ma librairie, payera le même prix son livre (à 1 centime près) que celui qui s'invite en ma tanière conviviale. Mais alors ? Comment je fais ? C'est simple, j'applique la règle de la “Répartition”, c'est à dire que le prix du port est compris dans le prix du livre... donc tous payent le port inclus... même ceux qui sont accueillis chez moi ! Pour la même raison, je pratique un petit prix des ouvrages que je publie... car la culture ne doit pas être réservée à une élite friquée ! Si vous ne connaissez pas mes prix... vous pouvez cliquer sur “Catalogue éditions” dans le beandeau ci-dessus pour vous en faire une idée.
J'ai d'ailleurs une petite anecdote amusante :
L'autre jour, une librairie à qui j'avais envoyé un livre dont le prix est de 20,00 euros, qu'elle m'avait commandé ; m'appelle pour me dire que je n'offrais pas assez de remise. En effet, je ne propose que 9% maximum (la remise “bibliothèque” en fait). Et donc la dame était fort désapointée. Moi, finalement bonhomme, si je puis me permettre, je lui propose alors de lui faire ses 30% libraire... mais avec les frais de port normaux : 4,08 euros en l'occurence. Donc, au lieu de payer 18,21 euros (remise “bibliothèque” avec le port à 0,01 euro), elle ne payera plus que 18,08 euros (remise “librairie” avec le port à 4,08). Je refuse d'augmenter le prix des livres “Denis éditions” pour faire plaisir à quelques personnes seulement.
Pour en finir avec Amazon, posez vous la question : Amazon ne payant pas ses impôts en France comme il le devrait... qui d'après vous paye à sa place ?...