inquisition,fillon,religion,ebook,pdf,livre
inquisition,fillon,religion,ebook,pdf,livre
inquisition,fillon,religion,ebook,pdf,livre

En notre époque, où les contempteurs de la libre pensée reprennent le flambeau (des autodafés)... il est bon de savoir les moyens qu'ils ont déjà mis en œuvre pour nous mettre à la torture. En voici un extrait du début :

(notez que les mots en italique sont retranscrits ici comme ils sont dans l’édition de 1762)

En matière d’hérésie on procédera tout uniment sans les criailleries des Avocats et sans tant de solemnités dans les jugemens. “Simpliciter & de plano sine Advocatorum & judiciorum strepitu & figura”. C’est-à-dire, qu’on rendra la procédure la plus courte qu’il est possible en en retranchant les délais inutiles, en travaillant à instruire la cause même dans les jours où les autres Juges suspendent leurs travaux, en rejettant tout appel qui ne sert qu’à éloigner le jugement, en n’admettant pas une multitude inutile de témoins, &c.

On sait désormais à quoi s'en tenir avec les représentants d'une justice religieuse, comme celui qui voudrait imposer à tous sa propre cathéchèse (suivez mon regard... oui, là ! À droite).

Bonne lecture et n'oubliez pas que le signe : “ƒ” doit se lire comme un “s”.