liste,illustrateurs,célèbres
dessin,album,ancien
art,dessin,illustration
tenniel,art,livre
APERÇU DU SERVAGE
EN BOURGOGNE
AU MOYEN-ÂGE

Dr Bertin
illustré d’œuvres d’époque

118 pages - format poche

Sujet confidentiel, car fort peu traité ; qui plus est, spécifiquement en Bourgogne. La condition sociale du serf, décrit sous tous ses aspects dans un petit ouvrage rare.

Chapitre I On croit généralement que le paysan, au Moyen-âge, était attaché à la terre sans possibilité de sortir, d’une façon légale et certaine, de cet esclavage déguisé. Ceux qui se sont occupés de la condition des personnes à cette époque savent le contraire ; mais ils sont peu nombreux, et il y a intérêt à appeler l’attention sur ce sujet. Il m’a été donné de rencontrer aux archives de la Côte-d’Or plusieurs documents curieux relatifs à cette question. Sans être absolument rares, les documents de ce genre ne sont pas très communs, et il m’a paru utile de les faire connaître. L’un est un acte notarié, du 9 février 1445, par lequel Pierre de Beaujeu, seigneur de Montot(1); et de Charmes(2) en partie, rencontrant à Charmes un de ses hommes de Montot, l’engage à rentrer dans son village, et le prie de ne pas s’avouer (c’est-à-dire se donner) à un autre seigneur, “Lui offrant de réparer les torts que ses prédécesseurs ou d’autres ont pu avoir envers lui”. Un autre est aussi un acte authentique, du 15 décembre 1403, par lequel Etienne et Jean Berthin de Renève(3) déclarent désa- vouer (c’est-à-dire quitter) Symon d’Angoulevant, leur seigneur, et devenir sujets du duc de Bourgogne, selon la coutume de Dijon ou de Talant(4) ; moyennant quoi, ils paieront chacun un sou tournois de rente ou cens au prévôt de Dijon, ou à tout autre officier du duc qu’on leur désignera. Un troisième, tiré des protocoles d’Oudot Godard, notaire à Dijon, n’est pas le moins intéressant, bien au contraire. Le 22 septembre 1393, Jehan Joly de Jussey, originaire de Beaujeu, « se fait dès maintenant homme de noble homme Henry de Baudoncourt, escuier seigneur de Bère(5) », pour lui et sa postérité. En retour, Henri de Baudoncourt lui donne « une faulx de prés assise en la prairie de Bère ès essars dessoubs lesclouse, entre lediz Henry d’une et d’autre. Item deux journaulx de terre assis au finaige de Bère au lieu que l’on dit ès Combes, de la terre ès hoirs au Curtis d’une part [...] lequel héritaige il promect tenir dessoubs ledict Henry et dois promect de tenir tous aultres héritaiges paternels et maternels dessoubs ledict Henry, sans ce que les diz héritaiges et biens aultres quelconques acquéris, il puisse vendre, aliéner et ne eschanger sans la licence du dict Henry. » Par le même contrat, Jehan s’engage « bien et léalement servir le dict Henry pour le terme de trois ans à présent commençant. » Le mot de servage n’est pas prononcé, mais les obligations contractées par Jehan Joly sont bien celles du serf. Il se reconnaît homme de Henri de Baudoncourt, et de plus, il ne pourra vendre, aliéner ou échanger non seulement les prés et champs que lui a donnés son seigneur, mais encore les biens qui lui arriveront de ses parents, ou ceux qu’il pourrait acquérir dans la suite. C’est un cas de servage par convention expresse(6). Au lieu de s’affranchir en se déclarant sujet du duc, Jehan se déclare homme d’un autre seigneur et rentre dans la condition de serf. Ainsi, comme on le voit, le serf pouvait quitter son domicile sans s’exposer à des brutalités, dont la moindre était d’être appréhendé au corps par les sergents, pour être ramené au domaine de son maître. (1) Montot, canton de Dampierre-sur-Salon, arrondissement de Gray (Haute-Saône). (2) Charmes, canton de Mirebeau, arrondisse- ment de Dijon (Côte-d’Or). (3) Renève, canton de Mirebeau, arrondisse- ment de Dijon (Côte d’Or). (4) Talant, à 3 kilomètres à l’ouest de Dijon, sur une hauteur. Il y avait un château-fort appartenant aux ducs de Bourgogne, qui accordèrent en différents temps de grands privilèges aux habitants. Le duc Eudes III, en 1216, permit de choisir l’un d’eux pour rendre la justice et exercer la police. Depuis ce temps, il y a toujours eu un maire. Claude Courtépée, Description générale et particulière du Duché de Bourgogne, tome II, page 254 (1775). (5) Beire-le-Châtel, canton de Mirebeau, arrondissement de Dijon (Côte-d’Or). (6) François-Ignace Dunod de Charnage, Traité de la mainmorte et des retraits, page 23 (1760). [...]

Livre rare sur un sujet historique, le servage, ici précisément en Bourgogne
biographie,illustrateur,ancien
biographie,illustrateur,ancien