Partager

Acrostiche.


Fier de la contempler

Reine d’un jour Reine des nuits
Aussi sans que cela
Nuise à ses métiers
Comme est le verre à la santé
Impérative pour bien faire
Non que son temps soit important
Entrainée à savoir aider
Baisers déguisés.


Quand le monde s’est avisé

Qu’à force de se déguiser
En Minotaure sans Thésée
Il nous avait paralysés
Judas nous offrit ses baisers
Afin de rendre malaisé
Son charme jusqu’à la nausée

Et ma voisine fut embrasée
D’éclats d’aurore et de rosée
Telle que je l’ai jalousée
Elle dans ses Champs-Elysées
Et sa démarche pavoisée
Et moi de façon empesée
Sous la lune des alizés

Me vautrant les jambes brisées
Au fond d’un couloir de musée
Suspendu à mes mots croisés
Sans vouloir réaliser
Qu’au bout d’une nuit reposé
Dans les bras de mon épousée
Je serai métamorphosé [...]