Gazette n°197
mercredi 2 juin 2021
sponsorisée par la salade
L’ESPACE D’UN MOMENT

Joseph Mallord William Turner est le peintre de la lumière, on peut le découvrir par ses œuvres. Il peint une lumière irréelle par laquelle le monde est transcendé.
Mais cette lumière existe-t-elle en vrai ?
Je dois raconter ce qu’il m’est arrivé lors de mon dernier voyage dans la galaxie VL2[1], mais me croira-t-on ?
J’étais parti avec mon équipage à la recherche d’une sorte de gastéropode géant : un Marcelus Sivispacemparabellum. J’avais entendu dire que dans la VL2 il y avait un système planétaire sensiblement pareil à celui de nos origines (l’ancien système solaire) et que cet environnement lui serait propice.
Jules Di Carpaccio, de son nom de scène[2], s’était enfui de sa colonie. Et pour un gastéropode, Jules avait de l’estomac ! Il pratiquait le badminofoot, un sport végien[3] qu’on pratique sans les pieds et il était capitaine de son équipe. Bref, je m’étais équipé pour cette chasse. Son propriétaire, le seigneur Darque Vadore, m’avait payé grassement d’avance pour le retrouver avant le championnat universitaire.
Le Marcelus fut repéré sur la troisième planète du système B12VX-45WZ, on a surnommé la planète : “Flytox” pour plus de simplicité.
Et sur Flytox il régnait une lumière vraiment surnaturelle. Je n’avais rien vu de tel, jamais. Même sur Gargotte dans le système Pourdesprunes, pourtant célèbre.
Ici, un soleil mauve irisait l’atmosphère. L’air chaud et humide baignait une brume orangée, ça sentait la mondaline fraîche, et cette odeur légèrement sucrée et acide dut modifier notre comportement, car...
Mes compagnons et moi, nous étions six, nous déshabillâmes entièrement, et nus sur le sol doux et tiède, nous avancions par une reptation sur le ventre.
Oui, comme les Marcelus.
Alors que la lumière changeait, passant de l’orangé au bleu pâle, signe que la nuit allait tomber, je vis Jules. Il était en train de déguster une belle salade, enfin, je ne veux pas raconter n’importe quoi, mais la salade était vivante ! Elle ressemblait à une grosse scarole rose, comme celles qu’on trouve sur la planète Leboncoinpoincome dans le système Frigidaire.
— Jules ! appelais-je.
Il avait l’air contrarié, vraiment fâché, pour ne pas dire agacé. Je m’y attendais. Et c’est juste avant de tomber dans le coma que j’eus une dernière pensée, une compréhen-sion de tout ce voyage.
Je l’avais oublié cette pensée fugace et qui expliquait tout, alors que la nuit, dans cette buée de violet pâle, m’entourait déjà :
La scarole est au dépité.

Épinac, le 2 juin 2021

1- Voie Lactée 2, galaxie en miroir de la nôtre, dans une autre dimension parallèle. Découverte par Abel Khalid von Richthofen en 3555761.
2- Les Marcelus, depuis la nuit des temps, ont un nom privé et un nom de scène (ou “de ville”).
3- De Véga d’Isis, première planète colonisée après terra formage en 3521 (dans le système d’Isis).

Partager