Gazette n°217
lundi 19 juillet 2021
sponsorisée par la lumière qui fut
LE JÉSUITE

“Pensées anticléricales”, est un ouvrage de Giuseppe Garibaldi qui s’en prend aux Jésuites. Mais pourquoi ?
J’ai connu un jésuite il y a quelques années, lorsque j’étais encore jeune.
Nous étions trois : Kevin, Jean-Chrysotome et donc moi.
Kevin était un contemplatif de l’Ordre du Verbe incarné et du Très-Saint-Sacrement, dans la Congrégation des Frères du Livre Saint et du Bottin Mondain, mais c’était quelqu’un d’agréable tout de même... un peu trop contemplatif selon certains, mais agréable.
Jean-Chrysostome, lui, était donc un jésuite bien comme il faut, pétri de certitudes et d’une foi inébranlable en lui-même.
Nous dinions en ce soir-là, le 27 janvier 1994. Il faisait un vent à décorner un cocu, la pluie battait contre les volets de la maison, ce qui ressemblait au bruit que pourrait faire un groupe de punk hardcore et les éclairs zébraient la nuit. On avait du mal à s’entendre, d’ailleurs on ne s’entendait pas sur tout, et ça n’arrangeait pas les choses.
Nous en étions à : “Si Dieu prend une capitale... quelle est la capitale de Dieu ?” Kevin, en bon contemplatif, essayait de peser la question, et remettant même en cause que la capitale de Dieu fut un “D” ! « Ça reste à prouver » disait-il.
Jean-Chrysostome, lui, penchait pour Rome comme centre du pouvoir divin sur Terre. Il était aussi sûr de lui que François lorsqu’il va aux toilettes sans regarder s’il reste du papier à disposition. C’est dire !
Quant à moi, j’ai toujours préféré le lointain et les contrées sauvages où les hommes s’ébrouent, nus dans le Jourdain au soleil de Palestine. Je donnais mon cœur à Jérusalem.
C’est au moment où nous allions entamer une session de prières pour nous départager, que la lumière s’éteignit d’un coup.
Kevin commença à réciter les versets de l’Apocalypse d’une voix terrorisée.
Personnellement, je pensais qu’il nous fallait d’abord savoir si ce n’était pas un message du Très Haut, un avertissement à nos débats stériles.
J’allais proposer une session de repentance à genoux, une reptation, nu sur le parquet, lorsque la lumière revint de la même manière : d’un coup !
Et c’est là que nous vîmes, Kévin et moi, Jean-Chrysostome debout, nous disant :
— J’ai été changer les plombs !

Épinac, le 19 juillet 2021

Partager