Gazette n°257
mercredi 20 octobre 2021
sponsorisée par la méchanceté
ÉPINAC

“Sur la route” est un recueil de chansons d’Aristide Bruant. Et dans ce recueil, certaines de ces chansons sont dédiées à des villes : Nice, Lyon et Monte-Carlo. Ce sont des chansons quelquefois méchantes, mais ça fait du bien d’être méchant de temps en temps.
Voici donc un détournement d’une de ces chansons (“Monte-Carlo”) avec...
ÉPINAC
Antre d’bouseux, ed’marlous
De cons sinistres et d’curetons
D’prolétaires d’venus bourgeons
D’puis qu’les mines ont plus un clou.
Antre d’nuls à chier décervelés
Où... dans un décor post-rural
Tourne eun’nouvel ordre moral
Caserne d’un avenir scellé.

Repaire d’vieilles rombières
Qui n’bénissent que l’inutile
Dans leurs affres mercantiles
Tandis qu’leurs maris sont d’hier.
Cité d’phallocrates avinés
N’tenant d’bout qu’par hasard
Avec rien dedans l’falzar
À n’débiner qu’sur des “mal-nés”.

Si la connerie avait eun modèle
C’est sûr, Épinac s’rait à Sèvres
Étalon du trouducutisme mièvre
Du néant s’rait la citadelle.
Puisse-t-on marcher sur sa cendre
La maudire... et se rappeler
Qu’le bon temps c’est ficelé
Et m’éviter d’venir misandre.

Épinac, le 20 octobre 2021

Partager