Partager

Ça pourrait être une fleur
en décomposition
du linge que personne ne laverait plus
une vieille éponge trouée
sous une pile de vaisselle sale
une armoire bordélique
pleine de poussière
et nous serions assis là
l’un en face de l’autre
à terminer notre dîner sans rien dire
ça pourrait être la dernière pierre
à l’édifice d’un monde qui s’en irait


Une lettre d’adieu c’est encore
une présence
une pensée
un dialogue qui n’aurait jamais lieu
un dernier cadeau (empoisonné)
un souvenir pour les premiers pleurs
mais cette fois
tu n’aurais pas laissé de mot d’adieu


Allo ?
J’ai peur qu’il soit trop tard
L’œil droit ne répond plus
L’œil gauche ne répond plus
Faites vite
Elle n’entend pas
Allo ?
La bouche ne s’ouvre pas
si — elle s’ouvre — en forçant
flot épais qui déborde
long flot de bave la bouche
ne répond pas
la bouche une bave épaisse qui
Je fais quoi
Allo ? [...]